Si, pour reprendre l’expression d’une coquine de notre connaissance, les clubs échangistes n’ont plus le vent en poupe, les soirées libertines privées, elles, font florès en Franche-Comté. Avec, en vdette, la soirée multicouples.

Invité par des amis à se joindre, je cite, à une « vingtaine de couples échangistes », nous prenons la direction du Doubs, dans un lieu qu’il conviendra de tenir secret. Non pas que les organisateurs fassent mystère de cette soirée multicouples auprès des libertins et libertines, mais la location d’une maison pour l’occasion est parfois un problème. Mais, pour le reste, si vous souhaitez être conviés à une telle soirée, le plus simple est de contacter l’organisateur sur le site de rencontres libertines où il officie (voir bannière ci-dessous).

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Nous arrivons donc dans un tout petit hameau. En fait, une grande maison totalement isolée. On nous demande bien entendu une petite participation aux frais. Il y a là, effectivement, 20 à 30 couples. De 35 à 60 ans, dirons-nous. Quatre ou cinq hommes seuls pas plus. L’ambiance est chaleureuse, conviviale. On accueille les petits nouveaux avec le sourire. La soirée peut commencer.

Déroulement de la soirée multicouples

On danse, on discute, on fait connaissance. Mais, contrairement à ce qui se passe trop souvent dans les clubs libertins, les « approches » ne s’éternisent pas. Un grand libertin de la cinquantaine prend sa femme par la main et lance à la cantonade : « qui nous aime, nous suive ! ». Le couple se dirige vers l’étage. Suivi effectivement par une bonne demi-douzaine de libertins, et presque autant de libertines.

La soirée multicouples s’est déroulée ainsi, avec des allées et venues constantes, du rez-de-chaussée à l’étage. Plusieurs pièces. Dans les unes, c’est échangisme au programme. Trois couples se partagent trois lits, non sans avoir échangé les partenaires au préalable. Dans une autre, l’ambiance est plus à la partouze. Les petits lits sont quasiment ignorés. Le grand matelas au sol accueille en permanence à trois à six couples.

C’est bien là la différence entre la soirée libertine privée et la plupart des soirées en club, désormais. Les libertins actifs prennent le dessus sur les indécis et autres curieux (présents, mais peu nombreux ce soir-là).

Soirées libertines privées en Franche-Comté

Car tout est là. Vicitime de la démocratisation du libertinage bon teint, les couples libertins actifs ne trouvent plus dans les établissements échangistes classiques, l’ambiance qui existait il y a une dizaine d’années. Trop de curieux, de « m’as-tu vu » et autres indécis qui plombent toutes les tentatives de rapprochement entre couples.

D’où l’idée de l’organisateur de ces soirées multicouples. Nous l’appelerons J. (tout en le remerciant pour son énorme travail). Il est célibataire. Il n’a pas fait profession de l’organisation libertine, mais en maîtrise manifestement tous les tenants et les aboutissants. Pour le contacter, rendez-vous ici.

Mais il n’est pas le seul, en Franche-Comté, à monter des soirées multicouples de ce type. Il faut dire que, en matière de lieux isolés, notre belle région a de quoi faire !

note : la photo de couverture est une illustration